Le dimanche 30 août 2015, le Conseil de la paroisse de la Sainte-Trinité-et-des-Saints-Côme-et-Damien a pris la responsabilité d’ouvrir l’église paroissiale, pour y accueillir les paroissiens, les inviter à prier et leur permettre de discuter de l’avenir de la Paroisse. Le R.P. Guy Fontaine, Doyen des paroisses de Belgique, s’est présenté à l’église et a voulu y célébrer une liturgie eucharistique. Tous les paroissiens présents, sauf une personne, ont alors quitté l’église et signifié au P. Guy leur incapacité à participer à la liturgie, tout en lui précisant qu’ils ne s’opposaient pas à ce qu’il la célèbre avec l’unique personne restée dans l’église.
Le P. Guy a choisi de ne pas célébrer l’eucharistie et a eu une longue discussion avec les paroissiens, sur le trottoir de la rue Paul Spaak, au cours de laquelle il a affirmé être venu de sa propre initiative, sans instruction de l’Archevêque Job. Il a déclaré être neutre et ne pas vouloir savoir si le décret de suspension rendu par l’Archevêque contre le P. Christophe était fondé sur la vérité ou non.
Au terme de la discussion, le P. Guy a suivi les paroissiens dans l’église pour y réciter avec eux la prière de Jésus, pendant environ une heure.

Le membres laïcs du Conseil paroissial


Le Conseil de la paroisse de la Sainte-Trinité-et-des-Saints-Côme-et-Damien a appris avec tristesse la suspension a divinis de son Recteur, le R.P. Christophe D’Aloisio, prononcée par l’Archevêque Job de Telmessos, le 21 juillet 2015. Dans l’épreuve que traverse le P. Christophe, les membres du Conseil tiennent à lui assurer leur soutien et leur sympathie. Le Conseil a pris connaissance de documents qui montrent, de manière irréfutable, que les motifs invoqués pour la suspension du P. Christophe ne sont pas conformes à la vérité: jamais notre prêtre n’a déposé de «plainte au Conseil d’Etat contre un hiérarque», mais c’est le Métropolite Athénagoras Peckstadt qui requiert du Conseil d’Etat la révocation du Père Christophe comme fonctionnaire de l’Éducation; il n’a jamais été absent des audiences du Tribunal ecclésiastique, pour la bonne raison qu’elles n’ont jamais eu lieu, selon le témoignage écrit de trois de ses quatre membres. Enfin, le P. Christophe nous a toujours enseigné le respect envers notre archevêque, quel qu’il soit, même l’Archevêque Job, élu pourtant dans les circonstances connues de tous.
Bien qu’il considère cette suspension comme infondée et causant un grand dommage pastoral, le Conseil admet, avec amertume, que, tant que ce décret n’aura pas été annulé, le père Christophe ne pourra pas célébrer d’office liturgique.

Le dimanche 30 août, l'église sera ouverte de 10h00 à 12h00.
Hors vacances scolaires, l'église paroissiale est ouverte les mercredis, de 18h00 à 20h00.
Le programme paroissial régulier sera établi sous peu.

Horaires

Pour l’instant, l’église paroissiale est fermée.

Catéchèse des enfants et des adolescents

La prochaine séance aura lieu le dimanche 11 janvier 2015, à partir de 9h45.

ACAT, appels urgents

Celles et ceux qui veulent signer les lettres de soutien aux prisonniers dont a parlé la présidente de l'ACAT de Belgique francophone, lors de la célébration du 6 décembre 2014, peuvent trouver des lettres-types à l'adresse suivante:
www.acat-belgique-francophone.be/telechargement.html
Il suffit de les imprimer et de les envoyer aux adresses indiquées.

ACAT - Journée internationale des droits humains

Célébration oecuménique  à l’occasion de la journée internationale des droits humains
Le samedi 6 décembre 2014 à 19 heures
en la Paroisse orthodoxe de la Sainte Trinité et des Sts Côme et Damien

catéchèses

Enfants et adolescents
Prochaines dates:
30 novembre
14 décembre

Heure d'arrivée des participants: 9:30 heures.
Début de la catéchèse: 9:45 heures.
Les enfants et adolescents sont tous les bienvenus, membres de la paroisse ou non.

Adultes
Après la prière de Jésus (18h-19h), cercle de discussion jusqu'à 20h15, chaque mercredi (hors vacances scolaires).